Sélectionner une page

Un peu d'histoire......

L’ origine des crêpes est fort ancienne

 

Chez les Celtes : Les Celtes, auraient réalisé des crêpes pour ressembler à la forme et à la couleur du soleil. C’était une façon de le remercier de faire pousser le blé et de leur apporter ainsi la nourriture. Ces festivités avaient lieu le 1er février, au retour de la lumière dû à l’allongement des jours.

 

Chez les Romains : A Rome, pendant l’Antiquité, on fêtait la “festa candelarum” que l’on peut traduire du latin par “fête des chandelles” (–> chandeleur) . Cette fête célébrait la fin de l’hiver et consistait à défiler dans les rues avec des torches allumées.

Les romains cuisinaient des galettes épaisses cuites sur des pierres chaudes qu’ils se partageaient lors de la fête des Lupercales autour du 15 février pour célébrer Lupercus dieu de la fécondité et protecteur des troupeaux

 

 

La crêpe comme symbole solaire
La présentation de Jésus au Temple de Van Loo 1725 Chapelle St Joseph. Cathédrale St Jean de Lyon

Chez les Chrétiens : A partir du Vème siècle, les chrétiens célèbrent la présentation de Jésus au temple , 40 jours après sa naissance soit le 2 février et reprennent les fêtes païennes en organisant des processions avec des chandelles bénites . A la fin de la procession, l’habitude est prise de distribuer aux pèlerins des galettes de froment pour les récompenser de leur dévotion.

–> La tradition est née

De nos jours : de nombreux dictons annoncent les changements de temps liés à cette fête : 

  • A la chandeleur, l’hiver meurt ou reprend vigueur
  • Chandeleur à ta porte, c’est la fin des feuilles mortes
  • A la chandeleur, les jours rallongent de la longueur d’une chandelle.
  • Si point ne veux de blé charbonneux, mange des crêpes à la chandeleur.
  • Qui mange des crêpes quand la chandeleur est arrivée, est sûr d’avoir argent pendant l’année.

 

 
 

A travers les siècles, la coutume de manger des crêpes à la Chandeleur s’est répandue dans les foyers en variant d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre avec diverses superstitions. La plus connue est celle de faire sauter la première crêpe de la main droite en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche pour  s’assurer abondance et prospérité pour l’année à venir.

 
 
dessin site france-pittoresque.com

–> Puisque la tradition de la chandeleur a débuté pour le monde chrétien au Vème siècle et perdure jusqu’à nos jours, les moines de l’Abbaye St Martin de Savigny, ont certainement participé à la fête de la Chandeleur :  procession , bénédiction de cierges , dégustation de crêpes ou matefaim ….

Si vous avez envie de vous rapprocher des crêpes que pouvaient déguster les moines au moyen âge, découvrez la recette “des crespes à la guise de Tournay” selon la recette du “Ménagier de Paris” du XIVème siècle en cliquant sur le bouton ci dessous.

Patrimoine d'Hier et de Demain