Aller à…

Eglise de Savigny

Eglise Saint-André

elise sans clocher 1887

L’ancienne église, placée sous le vocable de saint André, romane, très petite, enserrée par trois chemins, était à l’emplacement du monument aux morts actuel. Dès 1828, il n’est plus possible de la restaurer : le plafond de la nef s’écroule en partie , il y a beaucoup de gouttières et le mobilier en bois est vermoulu. Le conseil de Fabrique décide la construction d’une nouvelle église le 22 octobre 1876.

Sur cette photo de 1887 on peut encore voir le clocher de l’ancienne église et la nouvelle église en cours de construction sans son clocher.

 

Eglise Saint-Blaise

P1030898

L’église actuelle est construite grâce à des legs, des dons et des souscriptions, car il ne fallait pas faire appel aux ressources communales. Les travaux commencent en 1880 et le 14 novembre 1886 l’église est ouverte au culte, avant d’être consacrée le 11 juillet 1888 par Mgr Foulon, archevêque de Lyon. La construction se poursuit par le clocher en 1887, le perron en 1889, les autels de la Vierge et de Saint Joseph en 1892, le baptistère et le tympan Saint André en 1899. L’église est réellement terminée en 1903. Architecte Benoît, maçonnerie Dessaintjean. Eglise néo-gothique avec crypte sur les deux-tiers de la longueur (de 36 m, largeur 16 m et hauteur du clocher 45 m), construite en pierre de taille de la région : Glay, Bully, Lucenay …

La grande verrière au-dessus de l’entrée, brisée par une tempête en 1958, a été refaite en 1965 et l’église restaurée en 1974.

Contenu de l’église

Chemin de Croix (1977) 16 panneaux peints par le père Louis Ribes.

  • A – Retable de la crucifixion (XVI ème) en bois sculpté en haut relief, il représente le Christ en croix entouré de la Vierge Marie et de Saint Jean apôtre, de part et d’autre, Saint Antoine l’Egyptien (4°s.) et Saint Jacques (ou un pèlerin).
  • B – Vierge à l’enfant (XIII ème) en bois, qui provient de l’abbaye, après 1789 elle est placée dans l’ancienne église paroissiale. Elle est sauvée par les sœurs de Saint Charles lors de la démolition de l’église. En 1895, elle est installée dans l’église actuelle et protégée.
  • C – Autel déplacé face aux fidèles en 1965, sculpture des pélerins d’Emmaüs, encadrée par Saint Jean et le calice et Saint Benoît et la croix.
  • D – Autel de la Vierge
  • E – Autel de saint Joseph
  • F – Orgue à tuyaux (16 jeux) de G. Osmond fabriqué en Angleterre en 1932, installé en 2003.
  • G – Vitrine : legs du père Louis Devaux en 2003, contient des chasubles, des objets du culte et des statues.
  • H – Tympan saint André

 

Lancettes de Lobin (Tours) dans le choeur (h = 5,8 m et l = 0,8 m), lecture de bas en haut

  • 1 – Naissance de la Vierge, présentation de la Vierge au temple, Annonciation, circoncision du Christ, Assomption de la Vierge
  • 2 – Saint Jean Baptiste désignant le Christ, vocation des apôtres Pierre et André, multiplication des pains, le Christ et Saint André, Saint Etienne guérit Maximilla, ce dernier ensevelit Saint André,
  • 3 – Mariage de Joseph et Marie, fuite en Egypte, Jésus et les docteurs, Sainte Famille, mort de Joseph,
  • 4 – La Cène, le Christ au Mont des Oliviers, le Christ devant Pilate, le Christ cloué sur la croix, la Résurrection,
  • 5 – Saint Etienne ordonné diacre, Saint Etienne et les rhéteurs juifs, la lapidation de Saint Etienne, Saint Etienne veillé par les animaux, Saint Etienne enseveli,
  • 6 – Saint Louis et Blanche de Castille, le sacre de Saint Louis,
  • 7 – Saint Jean et la Vierge, Saint Jean plongé dans un chaudron d’huile bouillante, Saint Jean reçoit l’inspiration divine de la main du Christ couronné d’étoiles, Saint Jean accompagné de l’aigle rédige son évangile, l’assomption mystérieuse de Saint Jean.

 

retable Rétable du XVIème

vierge

Vierge du XIIème

Vitraux 16 baies de J. Magnin (1887-1888)  (h = 3,1 m et l = 0,78 m) et 14 lancettes grisées en hauteur dans la nef

  • 8 – Vierge à l’enfant,
  • 9 – Saint Charles Borromée,
  • 10 – Saint Pierre,
  • 11 – Sainte avec la palme des martyrs, non identifiée,
  • 12 – Saint Benoît,
  • 13 – le pape Saint Grégoire le Grand,
  • 14 – Saint Antoine,
  • 15 – baptême du Christ, au dessus des fonts baptismaux,
  • 16 – Saint Martin, en lien avec l’abbaye,
  • 17 – Saint Maurice,
  • 18 – Saint Jean,
  • 19 – Saint Antoine de Padoue,
  • 20 – Saint Claude,
  • 21 – Saint Roch,
  • 22 – Saint François de Sales,
  • 23 – Sainte Anne enseignant la Vierge.

 

Trois cloches provenant de l’ancienne église : la petite date de 1527, la grosse de 1664 et la moyenne de 1810.