Sélectionner une page

Histoire de la tradition du 8 décembre

Une église dédiée à la Vierge est construite sur la colline de Fourvière depuis le 12ème siècle.

Le 8 septembre 1643, les notables de Lyon, en procession, demandent à la Vierge de protéger la ville de la peste. Ce pèlerinage est renouvelé chaque 8 septembre.

En 1850, les autorités religieuses commandent au sculpteur JH Fabisk une statue de la vierge qui est réalisée dans son atelier sur les quais de Saône.

L’inauguration prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre 1852 en raison d’une crue de la Saône qui inonde les quais de Saône.

Le 8 décembre 1852, les autorités sont prêtes à repousser une nouvelle fois l’inauguration à cause du mauvais temps. Finalement, le ciel se dégage et les lyonnais spontanement déposent des bougies à leurs fenêtres pour célébrer la Vierge Marie. A la tombée de la nuit, la ville est illuminée et la fête des lumière est née.

Situation de l'abbaye pendant cette période....

22 juin 1780 : bulle de suppression de l’abbaye par le pape Pie VII.

A la révolution : les biens de l’abbaye sont déclarés biens nationaux.

18 juin 1795 :Vente de l’abbaye qui est détruite et sert de carrière de pierres.

13 décembre 1824: Décès de Jean Ponthus de Thy de Milly, dernier moine vivant sur la commune de Savigny.

 

--> le dernier moine de Savigny est décédé 28 ans avant la création de la tradition du 8 décembre

Les moines de l’abbaye n’ont jamais déposé de lumignons aux fenêtres de l’abbaye. Par contre, les Savignois qui habitent les maisons des dignitaires de l’abbaye ont perpétué cette tradition jusqu’à nos jours.

Patrimoine d'Hier et de Demain