Aller à…

Audio n° 12 : tour de l’horloge

 

 

Vous êtes maintenant arrivés au pied de la Tour carrée dite « Tour de l’horloge ». C’est le roi Louis Philippe qui, à la demande de la commune de Savigny, vendit en Septembre 1836 la Tour domaniale pour y installer une horloge.

A noter qu’il s’agit là de l’un des rares vestiges encore « érigé’ » de l’abbaye, probablement parce que cette tour n’a pas été vendue à la Révolution et qu’elle appartenait à l’état comme bien national. Cette tour participait à l’ensemble formant l’entrée principale de l’abbaye. Elle était flanquée d’une autre tour similaire appelée tour du Chamarier. Un portail entre ces deux constructions, fermait l’accès côte ouest et ceci constituait l’entrée d’honneur,    dite porte Morel.

La Tour de l’horloge de type carré, a une hauteur d’environ 20 mètres et une section de 5.50 mètres. Au sol, cet édifice est particulièrement exigu car le rapport de maçonnerie de 60 % ne laisse donc que 40% d’espace disponible ! Les matériaux utilisés sont des pierres de schistes noires, des pierres jaunes de la carrière de Glay et du grès rose extrait sur place à Savigny.

Ces caractéristiques architecturales l’apparentent à un type « beffroi », c’est-à-dire une tour de guet servant à donner l’alarme en cas d’invasion, d’incendie, ou éventuellement de prison. Elle date probablement du XII ème siècle et a subi plusieurs remaniements. Cette tour ne jouait donc qu’un rôle symbolique de représentation seigneuriale et ne pouvait être réellement utilisée sur un plan militaire.

Vous pouvez remarquer la grande simplicité architecturale de cette tour qui a une sœur jumelle à Mornant, appelée le Vingtain, au sud-ouest du département du Rhône.

Pour votre information, retenez qu’il est possible de monter au sommet de la tour accompagné d’un guide bénévole. La vue que l’on découvre alors vous permettra d’avoir une très bonne idée de la disposition globale des bâtiments de l’abbaye, mais aussi d’une belle vue sur les environs, plus particulièrement sur le château de Sain-Bel, qui dès le 15ème siècle, devint la demeure de l’abbé de Savigny.

> Avant d’aborder la visite des maisons de notables situées au sein même de l’abbaye, nous allons préciser l’histoire de l’abbaye durant la période comprise entre le XV ème siècle et l’année 1780.