Aller à…

Plan de l’abbaye et bâtiments des dignitaires

Le plan est celui d’une abbaye bénédictine : un ensemble de bâtiments élevés autour d’une église et entourés de murs. Ces bâtiments sont destinés, soit à la vie monastique ou religieuse, soit à la vie temporelle des moines et de l’abbaye.plan abbaye bat detruitCes bâtiments, dédiés à la vie religieuse, ont été démolis après 1797, il n’en reste que quelques vestiges.plan abbaye bat restantCes bâtiments sont encore visibles dans le quartier de l’abbaye.

Le monastère doit, autant que possible, être disposé de telle sorte que l’on y trouve tout le nécessaire : de l’eau, un moulin, un jardin et des ateliers pour exercer les divers métiers à l’intérieur de la clôture. De la sorte les moines n’auront pas besoin de se disperser au-dehors « ce qui n’est pas du tout avantageux pour leurs âmes ».

Les différentes fonctions exercées par des moines :

  • Cellérier : religieux préposé dans un couvent au soin du cellier, chargé : de l’approvisionnement en toutes les denrées alimentaires, du soin de la nourriture, de la préparation des pitances, de la fabrication du pain, de la bière, du vin et du fromage, de la confection des étoffes et des habits, de l’entretien des bâtiments et des distributions.
  • Chamarier : moine chargé du trésor, des archives, des titres de propriété, des actes relatifs aux privilèges temporels du monastère, des finances, des impôts. Il vient en troisième position dans la hiérarchie de l’abbaye, après l’Abbé et le Grand Prieur.
  • Chambellan : comptable du monastère, à sa mission initiale (recevoir et gérer les fonds) s’ajoute celle d’assurer un certain confort aux religieux .
  • Chancelier : chargé de rédiger les documents administratifs du monastère, il les rend officiels en y apposant les sceaux de l’abbaye. Souvent le chancelier est l’archiviste du monastère et le secrétaire de l’abbé.
  • Communier : chargé de la distribution de la viande aux moines, les jours convenus.
  • Hôtelier : chargé de l’accueil et de l’hébergement des dignitaires laïcs ou ecclésiastiques.
  • Infirmier : s’occupe des malades de la communauté.
  • Aumônier : reçoit les pauvres, à qui il fait « l’aumône ».
  • Portier : a la responsabilité de faire respecter la « clôture ».

Tous ces dignitaires avaient la charge et les revenus d’un domaine.